Les bulles du Nouvel An

Le mystère enfin élucidé des bulles présentes dans les vins effervescents !

   

Nous sommes encore en pleine période des festivités et pour beaucoup le liquide doré qui pétille sera présent sur vos tables pour fêter la nouvelle année.

Voici quelques infos sur le vin effervescent qui ne manquera pas de vous épater, ou qui sera peut-être un des sujets de conversation de votre Saint Sylvestre.

Le vin Mousseux est un nom qui regroupe de manière générale tous les vins avec des bulles. C’est un vin qui a subi une surpression de gaz carbonique lors de la fermentation, la bouteille est fermée de manière hermétique et permet au gaz de se dissoudre dans le vin. Ce n’est qu’en ouvrant la bouteille que le gaz pourra s’échapper du vin et créer des bulles.

 

 Même si le terme Mousseux est plutôt utilisé pour des vins pétillants accessibles, il regroupe également le Crémant, le Prosecco et le Champagne. Ce qui les distinguent principalement sont la méthode de production plus ou moins contraignante, l’origine géographique, le cépage, le degré d’alcool ou la durée du vieillissement.

 

Le saviez-vous ?

Il est déconseillé de nettoyer les verres à champagne avec du savon ou du liquide vaisselle, ces produits rendent la surface des verres trop lisses et peuvent empêcher la formation des bulles. En effet, ces bulles se créent grâce à la présence d’impuretés sur les parois du verre ! Afin de favoriser la formation de la mousse il est préférable de les laver à la main et à l’eau chaude, de les rincer à l’eau froide et de les faire sécher à l’envers sur un torchon.

  

 

Les bulles se composent de dioxyde de carbone ou CO2, elles se forment sur la paroi du verre et grandissent au fur et à mesure qu’elles se dirigent vers la surface. Pendant ce processus d’élévation, les bulles vont se développer en captant le CO2. Elles atteignent près d’un million de fois leur taille d’origine, soit en moyenne 1 millimètre de diamètre. C’est une course rapide qui va prendre entre 1 et 2 secondes pour atteindre la surface, en fonction de la taille du verre.

 

Les bulles vont se regrouper et former une mousse. C’est lorsque ces bulles s’éclatent que les arômes du vin pétillant vont pouvoir s’exprimer et libérer les molécules aromatiques. 

Il a été démontré que la taille des bulles dépend de la hauteur du verre et de la quantité de CO2 présent dans le vin, moins il y a de gaz et plus le verre sera petit, plus les bulles seront fines ! 

 

Le Paul Arras Sparkling vous séduira par sa douceur aux notes florales et exotiques et la finesse de ses bulles apportera la fraicheur et la festivité pour bien commencer l’année 2022 !