Les barriques de vin

Mais qui a bien pu inventer cette barrique en bois de forme ovale connue de tous ?

  Elle trouve son origine chez les Gaulois (un peuple qui habitait la France 2000 ans auparavant) et sera ensuite utilisée par les Romains. Ils remplacèrent leurs anciennes amphores, une sorte de vase à deux anses plutôt fragile, lourde et pas très pratique pour le transport, par un contenant circulaire en bois pour le transport de denrées alimentaires et liquides. Aujourd’hui, ces barriques sont principalement utilisées pour la conservation/ l’élevage des vins et eaux de vies.    

Mais alors, à quoi correspond l’élevage en barrique ?

Il s’agit de toutes les étapes qui figurent entre la première fermentation et le tirage (la mise en bouteille). L’élevage est souvent effectué dans une cuve en acier inoxydable mais on peut également utiliser un contenant en bois que l’on va appeler une barrique, un fût, un tonneau ou encore un foudre selon sa taille.

Les vins élevés dans un contenant en bois vont pouvoir développer des arômes typiques qui permettront à ceux qui les dégustent de reconnaître la méthode de vinification adoptée. On parle souvent de notes de vanille, de bois mouillé mais aussi d’arômes grillés et torréfiés comme le café, le tabac ou le pain juste grillé.

Pour ajouter la mention « élevé en fûts de chêne » sur une bouteille de vin, il faut que le vin ait passé au moins 4 mois en barrique.

Comment sont-elles fabriquées ?

Les barriques de vin sont fabriquées par des Tonneliers. Elles sont conçues avec du bois, souvent du chêne venu principalement d’Europe ou des Etats-Unis.

Pour ce faire, le Tonnelier va sélectionner des planches de bois appelées « merrain » et les laisser sécher pendant plusieurs mois à l’air libre. Une fois sèches, il va assembler ces merrains pour les transformer en « douelles », pièces qui vont former les parois du tonneau.

Ces douelles vont être fixées et encerclées par des cerceaux en métal à la tête et au pied de la barrique. Afin de pouvoir faire passer ces cerceaux plus facilement autour des douelles, ces dernières vont être humidifiées et chauffées de manière à les rendre plus souples et malléables.

On va ensuite à nouveau faire chauffer le haut puis le bas de la barrique. Ce processus va venir apporter des arômes plus ou moins prononcés au vin. Plus la barrique sera chauffée, plus le vin aura un goût boisé.

BVS

Et après ?

Une barrique neuve de chêne français peut être extrêmement coûteuse, les prix du marché commencent à 700 € (soit 460 000 XAF ou 35 000 Rs) pour une barrique de 228 litres.

De manière générale, la barrique de vin va pouvoir accueillir entre 4 et 5 vins. Après ces années d’élevage, elle va souvent être transformée en meuble ou en pot de fleurs.

De façon plus rare, elle pourra être réutilisée pour l’élevage de spiritueux. Par exemple, sur des whiskies écossais, on pourra finir l’élevage dans des anciennes barriques de vin de Sauternes. Ces dernières apporteront de la sucrosité et des arômes au whisky.

Découvrez les goûts boisés d’un élevage en barrique en dégustant le Baron de Lestac Rouge !

A bientôt pour un nouvel instant culture G !